Vue de l'installation

Sculpter un billet de 100 euros

 

Installation: 4 vidéos, un billet de 100 euros sculpté, 2014

 

Le mot “ sculpture”vient étymologiquement du latin « sculpere » qui signifie « tailler » ou « enlever des morceaux à une pierre ».  “Sculpter” est donc “enlever la matière”. Le billet de 100 euros est composé de 100 % pur coton.YAO Qingmei l’utilise comme matériaux. Elle frotte un billet de 100 euros entre ses deux doigts quotidiennement jusqu’à l’user et en retirer un minimum de matière au milieu. Ce geste de frottement désignant en lui-même l’argent dans plein de cultures est utilisée pour détériore l’argent. Elle effectue ses actions  dans différents lieux publics afin de provoquer et révéler la réaction des passants. 

 

 

1/5

Vidéo1 YAO Qingmei frotte le billet de 100 euros en déambulant dans l’avenue Montaigne où se trouvent des magasins de luxe. Cette vidéo révèle le désintéressement de l’action. 

1/5


Vidéo2 YAO Qinigmei frotte le 100 euros dans le quartier ZUS ( zone urbain sensible) à Aubervilliers. Une tension est soulevée quand quelqu’un veut prendre le billet. 

 

1/6

 


Vidéo 3 YAO Qingmei s’installe aux Champs Elysée.  Son geste crée un attroupement. Elle est interrompue et arrêté par la police. 

 

1/6

 

 

Vidéo 4 YAO Qingmei mets en vente aux enchères ce billet de 100 euros sculpté. Un petit trou subtil placé au centre du billet certifie le temps et l’acte du travail de l’artiste. Elle fixe le départ de la vente aux enchères à 100 euros en se basant sur son prix de production. L’oeuvre est acquis pour la somme de 450 euros. La valeur monétaire enlevée devient une valeur artistique ajoutée. on peut voir les tensions que provoquent mon intervention.

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now